ESCO (Classification européenne des aptitudes/compétences, certifications et professions)

Le projet ESCO est développé par la Commission européenne depuis 2011, sur fonds propres, dans la perspective d’améliorer la mobilité intra-européenne des jeunes à faible niveau de qualification. La gouvernance initialement prévue comportait plusieurs instances (le board – où siégeait la CNCP -, le comité de maintenance – où siègeait Pôle emploi -, les groupes sectoriels, le groupe de compétences transversales), le secrétariat étant assuré par la DG-Emploi.

Dans un contexte de réorientation stratégique globale (la commissaire Maryanne Thyssen s’étant vue confier le rapprochement des portefeuilles emploi, affaires sociales, mobilité des travailleurs et compétences) et de forts enjeux sur le déploiement de plateformes numériques de rapprochement de l’offre et de la demande d’emploi entre les pays membres, le projet s’est subitement accéléré fin 2015. La Commission a mandaté ses propres experts, organisé une consultation directe des citoyens, et livré une classification composée de 13 000 compétences et 3 000 professions reliées à plusieurs centaines de milliers de diplômes/certifications.

Côté gouvernance, les instances « historiques » ont été récemment remplacées par un Groupe de travail des Etats membres - où siègent la DREIC et la DGEFP -. A ce stade, les partenaires sociaux ne semblent pas avoir été associés, ni consultés, au niveau européen.

ESCO, le lien entre tous les outils de la mobilité professionnelle européenne

L’ESCO est une taxinomie des compétences qui permet de faire le lien entre métiers, compétences et certifications. Il n’existe pas en France d’équivalent de ce référentiel unique–même si le ROME constitue un outil qui s’en approche à plusieurs égards.

L’ESCO est ainsi un système de classification multilingue des aptitudes, compétences, certifications et professions européennes. Il fait partie de la stratégie Europe 2020. Cette classification recense et catégorise les aptitudes, les compétences, les certifications et les professions pertinentes pour le marché du travail, l’enseignement et la formation au sein de l’UE. Elle présente systématiquement les liens entre les différents concepts.

L’ESCO est, en outre, l’un des éléments structurant de la politique « compétences » de l’Europe qui a vocation à assurer l’interopérabilité avec les autres outils de cette politique et à structurer les outils européens de la chaîne EFOP : le Cadre européen des certifications (CEC), EUROPASS et EURES –le portail européen sur la mobilité de l’emploi- notamment.

Pour aller plus loin :
https://ec.europa.eu/esco/portal/home

Mis en ligne : 16 août 2018
CNEFOP - Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles
10 Place des 5 Martyrs du Lycée Buffon 75015 PARIS
Adresse postale : 14 Av Duquesne 75350 PARIS 07 SP
Tél : 01 44 38 33 83

Tous droits réservés © CNEFOP Mentions légales Accessibilité


Un site développé par Centre Inffo